Rechercher
  • Marie-Laure Lagarde

Et comment choisir l'amour sans avoir expérimenté tout ce qui ne l'est pas.

"Vie, unité, égalité pour l'éternité." Sagesse indienne des femmes.


L'être est énergétique et informationnel. Une énergie qui véhicule une information. Cette information est mémoires émotionnelles et pensées. Des connaissances expérientielles de l'humanité, les mémoires, et des pensées que ces mémoires influencent, souvent inconsciemment.


Toutes les cellules de notre corps sont à l'écoute des nos pensées. Pour le savoir, il nous suffit d'expérimenter. Il nous suffit de penser à un évènement passé désagréable et ressentir ce qui se passe dans notre corps sous l'effet de ce souvenir. Nous comprenons qu'une pensée et une mémoire peuvent déséquilibrer notre harmonie. Notre gorge se resserre et  notre visage se crispe par la peur ou l'angoisse à la pensée d'un évènement que nous ne vivons pas réellement.


D'où l'importance d'être attentif à nos pensées mais également d'être conscient des mémoires actives qui constituent autant de parts en nous.


A l'expérience d'une pensée positive et la conscience de ces mémoires en nous, notre corps ira vers la direction de l'équilibre. Une impulsion d'équilibre dans notre corps et en toute chose.


Nous ne vivons rien de bien ni de mal, personne n'est méchant ni victime, nous ne vivons que des expériences. Tout est toujours juste. Une marche vers soi et un pas vers l'unité. Nous expérimentons pour se redécouvrir à soi-même et se rappeler qui nous sommes vraiment : l'unité. Nous ne pouvons être qu'à deux endroits : dans la peur ou dans l'amour. La peur vient de la séparation de l'unité, la dualité ; l'amour est l'expérience de la conscience de l'unité.


Nous sommes dans la peur. Notre sagesse intérieure tend vers l'équilibre et l'expérience de l'unité. Vers l'amour.


Notre esprit dualiste vient d'une ignorance innée, l'oubli de notre unité. Comme pour défier ce temps qui n'existe pas, dans une urgence qui nous échappe et aller plus vite à redécouvrir l'amour, tout le monde se met à ses expérimentations. Du lumineux et du moins lumineux. De ce qui est juste et ne l'est pas. Comment redécouvrir et choisir l'amour si nous n'avons pas expérimenté tout ce qu'il n'est pas. Comment connaitre l'unité sans avoir expérimenter la dualité. La peur de l'abandon, de l'humiliation, de l'injustice, de la trahison, du rejet. Pour le meilleur pour l'humanité. Et ne l'oublions pas, ce meilleur est aussi partie de ces mémoires, de ces parties de nous. Nos mémoires émotionnelles ne sont pas que parts d'ombre, elles sont aussi lumière, des trésors de talents, de qualités et de savoirs justes. Autant de souvenirs qu'il est bon aussi de rappeler à nous-mêmes.


Prenons le temps de cette compréhension. Prenons le temps de nous souvenir à nous-mêmes. D'expérimenter en nous afin que nous définissions la vérité. Écoutons notre sagesse intérieure vers  cette connexion à l'univers et cette reconnexion de notre esprit et de notre corps, vers l'unité de notre corps avec le corps de l'autre, et permettons notre verticalité Terre-Ciel. En équilibre. Bien incarné dans notre corps et notre vie, les pieds ancrés dans la Terre mère et le Ciel en nous. Notre part pour la création, notre part pour l'humanité.

Réflexologie & Bioénergie

06 10 24 16 17

 | Siret 44238819500038

© Copyright 2018 Marie-Laure Lagarde Réflexothérapeute. Proudly created with Wix.com. Crédits photos Wix - NB - MLL Mentions légales