Rechercher
  • Marie-Laure Lagarde

A tous les animaux du monde. La plus belle part de notre humanité

Je vous remercie de votre sacrifice et vous demande pardon au nom de tous les hommes.

"Je vous entretiens donc encore du mal dont vous souffrez : la pauvreté d'amour".


Notre être ne se limite pas à notre corps physique et à nos corps d'énergie, il se prolonge dans tout ce qui vit. Bien au-delà des limites de notre réalité et même de celle que nous pouvons imaginer. C'est sans doute le propre de l'homme que de se sentir au centre de l'univers, supérieur au reste de la création, à tous les règnes de vie qu'il s'approprie, abandonne, asservit allant parfois jusqu'à la cruauté. Notre esprit dissocie, divise et sépare, il est dans la dualité. La dualité vient de la peur. Nous avons peur parce que nous avançons inconscients. Les yeux ouverts, mais inconscients. Inconscients à nous-mêmes, à ce que nous sommes par essence et inconscients de notre unité avec le monde. Nous ne savons pas, alors nous avons peur. Peur de l'autre. Notre mental dualiste nous fait penser qu'il y a notre corps et le corps de l'autre, et qu'il y a notre corps et notre esprit, or, nous sommes la Totalité. Nous sommes un corps et un esprit unifié et nous sommes l'univers. Il n'y a aucune différence entre moi et ce papillon qui papillonne, cette fleur qui s'épanouit ou ce grain de sable du désert. Si petit soit-il, chacun participe à la création de notre réalité unifiée. Chacun participe de l'équilibre de l'humanité. Nous partageons la même lumière, nous sommes sous le même soleil. Nous respirons le même air issu des arbres et de l'océan. Nous sommes sensibles au même vent qui nous met en mouvement, à la pluie, aux vibrations de la Terre-mère, aux changements de Grand-père Soleil ou de Grand-mère Lune. La terre se recycle à travers nous. Je ne crée pas Ma réalité, le Vivant crée Sa réalité, nous réalisons notre humanité. Ensemble. Comme un seul être.

Les animaux sont cette urgence à mettre en lumière et qui appelle nos consciences à l'éveil. Ils sont partie de notre réalité unifiée et sans nul doute, la plus belle et la plus émerveillée.

Il n'y a pas des mondes, le monde des humains et le monde des animaux ou autres. Il y a le monde du Vivant, le Tout.



A notre image, les animaux ont une âme, une conscience, une sagesse, une intelligence et une mémoire. Ils incarnent ce souvenir de la joie de vivre universelle et de la pureté divine du cœur. Ils aiment sans réserves. Ils SONT, vivent et partagent l'amour inconditionnel. Celui-là même que l’Âme, au travers de toutes ses expériences de vies, cherche à rappeler à son souvenir. Nous l'avons sous les yeux, cet amour inconditionnel dont on ne cesse d'entendre parler comme de la récompense éternelle, le trésor perdu. Ils sont à la fois, la Vie et cette spontanéité d'émerveillement de la vie. L'harmonie et la beauté. L'équilibre stable. Leur temps est le moment présent. Cet émerveillement de la vie nous l'avons devant nous et en notre être. Grâce aux animaux. Par une grande humilité humaine et reconnaissance nous pourrions apprendre d'eux, les animaux. Ils nous montrent, nous accompagnent avec fidélité sur le chemin de notre redécouverte, nous enseignent silencieusement, nous observent avec bienveillance réaliser notre humanité et font preuve d'une grande adaptation et générosité d'amour.


Ne pas faire le choix d'en prendre conscience, ne pas "vouloir s'abaisser" à cette reconnaissance, est s'amputer d'une part de nous-mêmes et de l'humanité, l'une de nos plus belles parts. Nous ne pouvons qu'en ressentir une incomplétude. Un déséquilibre. Une instabilité. Une dissociation, une division, une séparation. La dualité. La peur. Le manque d'amour. Nous ne pouvons pas être totalement humains.



Réflexologie & Bioénergie

06 10 24 16 17

 | Siret 44238819500038

© Copyright 2018 Marie-Laure Lagarde Réflexothérapeute. Proudly created with Wix.com. Crédits photos Wix - NB - MLL Mentions légales